Dimanche soir, un charmant jeune homme, que nous appellerons X pour des raisons que vous comprendrez aisément, me dit:

 

« Je vais y aller, il faut absolument que je passe l’aspirateur ce soir, je perds tellement mes poils de jambes qu’on dirait que j’ai un chien».