-         Tu montres tes jambes ou tes seins ce soir ?

-         J’sais pas. Je mettrais bien ma jupe goudron fendue mais j’suis pas super épilée, du coup, je crois que ce sera les seins.

-         Ok, je mets ma minie en jean alors, avec mes bottes. Je ne sais pas ce que je vais comme top par contre. Je peux passer chez toi avant pour essayer des trucs ?

-         Oui passe avant, et amène une  bouteille de rosé. J’ai plus rien à boire, on a plié mon bar samedi dernier.

-         Ca marche. Sinon, ça va ?

-         Ouais ça va, sauf que je n’arrête pas de péter, j’crois que c’est les compléments alimentaires…

-         C’est possible, moi je prends des préparateurs solaires et je n’arrête pas de roter un goût de carottes, c’est chiant

-         C’est quand même mieux que de péter… Et toi quoi de neuf ?

-         Rien de spécial, sauf que j’arracherai bien les gonades de mon boss avant de les lui faire bouffer. Il revient de Chine, est en pleine crise de mégalo, nous parle comme à des chiens et nous envoie 30 mails par jours sur des sujets dont il se fouttait royalement jusqu’à présent, histoire de bien nous rappeler qui est le patron. Je crois qu’il n’a plus de maîtresse en ce moment, elles doivent être bien pleines…

-         Arrête, moi aussi, je suis chaude comme la braise en ce moment, ça fait 2 mois, je suis au taquet. Je crois que je vais rappeler Guillaume, j’ai besoin qu’on me tire un peu les cheveux.

-         Je te ferai des tresses si tu veux ! Bon je m’habille et j’arrive…