Bon, il est onze heures là, et franchement, je ne fais pas ma maline, dans une heure et demie, c’est l’heure du short.

Je te signale quand même, qu’en plus de tout ce que j’ai raconté hier avec ma théorie de la fille qui se met en short pour faire du sport et qui, c’est vrai, fait quand même bien réfléchir avant de sortir la bête (je parle du short là) du placard, j’avais un autre truc un peu important à faire, c’est à direm’épiler. Ben oui parce que même si tu es gaulée comme Lorie (je sais pas pourquoi j’ai dit Laurie, elle est gaulée certes, mais j’aurais pu trouver une autre exemple quand même) et ben si t’es poilue, ça ne le fait pas, mais alors pas du tout. c’est le genre de truc à te trainer une réputation pour le reste de ta vie.

Bref, comme je pars en vacaciones ce week end, j’avais prévu de me faire épiler chez l’esthéticienne cet aprèm, sauf que là où j’habite, en aout, c’est tout fermé. Si si,  c’est vrai. Même pour acheter des clopes c’est le bordel en ce moment, c’est pour dire.

Le seul endroit ou j’aurai ou choper un rendez-vous , c’est Yves Rocher, mais Yves Rocher, y a pas moyen. C’est nul, c’est mocheet leurs produits c’est de la pure merde en tube. La dernière fois que j’y suis allée, je me suis taper une crise d’urticaire de sa mère pendant une plus d’une semaine, que même que quand j’étais guérie, les poils avait repoussé. Ou comment se faire niquer de 70 euros pour rien. Donc là bas, c’est fini, je n’y remets plus les pieds, même pas en dépannage.

Alors je me suis tout coltinée toute seule, hier soir, à la maison. Ben oui parce que si je ne l’avais pas fait, je n’aurais pas pu mettre mon short aujourd’hui et tu aurais dit qu’ne fait je m’étais dégonflée, que de la gueule bladi bla.

J’ai quand même du bol, j’ai un épilateur électrique qui va super bien. C’est un Calor freshextrem je crois , il souffle de l’air frais pendant qu’il tire les poils ça soulage un peu, et puis il s’allume, comme ça tu vois vite si y a des poils qui essaient de se faire la malle.

Mais je suis quand même courageuse hein, parce qu’hier, c’était le premier jour de mes règles, et comme tu le sais, le premier jour des règles, tu es vachement plus sensible à la douleur, et l’épilation ce jour là, c’est limite insupportable.

Alors je me suis pris un doliprane, une petite vodka-coca zero et hop roule ma poule. J’ai tout bien fait, nickel.

En plus j’ai non-dépensé des thunes, ce qui n’est pas du luxe étant donné que nous sommes le 6ème jour du mois, que je suis déjà à découvert et pas encore partie en vacances.